Les Cévennes

Du 30 au 01 mai 2017

Publié par Dominique Weiland le | Partager sur | | Google+

Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes Les Cévennes

Ce sont 13 motards, pilotes et passagères, qui prenons le départ à 07 heures 00 avec le soleil mais avec également un petit vent froid en direction du Puy en Velay. Nous nous arrêtons à Pradelles pour une petite pause-café bien méritée afin de réchauffer les corps et les esprits ; le thermomètre étant descendu jusque 2, 3°. Après nous être régalés des gâteaux préparés par Raphaël et Fernande, nous prenons la direction de Langogne puis Villefort avec un arrêt forcé à La garde Guérin afin d’enfiler les vêtements de pluie car celle-ci est venue à notre rencontre sans vraiment être invitée. C’est elle avec elle que nous allons passer la journée.. Le déjeuner était prévu au Château de Castanet mais les trombes d’eau et le site fermé nous décident de pousser jusqu’à Pont de Montvert pour la pause de midi. Pour y arriver nous passons par le Col de Finiels au Mont Lozère ….. sous la pluie et dans le brouillard. Après nous être restaurés à Pont de Montvert, nous décidons de rejoindre directement l’hôtel dans les Gorges de la Jonte. Effectivement, la météo devenant critique, rouler dans la corniche des Cévennes mais surtout aller au Mont Aigoual, ou la neige est attendu, devient dangereux pour notre groupe. Nous profitons de la soirée au restaurant des Gorges de la Jonte pour souhaiter un bon anniversaire à Louise, épouse de Jean-Marc (nouveaux adhérents)  La soirée est festive, pleine de bonne humeur et de convivialité. Le lendemain, nous repartons sous une petite pluie fine pour nous arrêter au « Pas de soucis » sur la commune Les Vignes. Du haut du belvédère, le Tarn disparaît sur une centaine de mètres sous d’énormes blocs effondrés de la falaise, formant un chaos impressionnant. La neige étant apparue durant la nuit nous faisons l’impasse sur  « le point sublime » situé sur les hauteurs. Nous nous dirigeons vers Mende tout en faisant une petite halte à Ste Enimie. La météo étant toujours aussi capricieuse, nous nous rendons dans un restaurant pour le repas de midi et ainsi être sûrs d’être au chaud. Pour le retour sur Saint-Etienne, nous rentrons directement par le Puy en Velay. Le temps est trop incertain et la neige est trop présente dans les prés et bas-côtés de la route. Malgré le mauvais temps, nous avons passé de très bons moments ensemble. Sortie à représenter une prochaine fois avec un rayon de soleil.

 

  tous les groupes se ressources avant de repartir cet après-midi pour une nouvelle distribution de roses. Pour la 8…

Pause dans le charmant village du Bourget du Lac                     charmant…