La route des vins et petits villages d’Alsace.

Du 30 au 02 juin 2019

Publié par Jean Jacques Rousseau le | Partager sur | | Google+

Arrivée à Obernai; très jolie ville alsacienne.

notre hôtel le Klevener à Heiligenstein.

le mémorial (en réfection)Le mémorial est inauguré le 23 juillet 1960 général De Gaulle, qui était accompagné par deux ministres anciens déportés

retour à Heiligenstein pour la visite de la cave Meckert.

 

après de bonnes explications de la part de Carinne,,dégustations de bons vins de leur vignes.

Evidemment , nous avons achetés quelques bouteilles.

retour au Klevener qui se trouve a deux pas.

Après l’apéritif une choucroute s’impose, Jean-Louis ne démentira pas.

le lendemain nous parcourons la route des vins et de ses superbes petits villages.

Ribeauvillé

Riquewihr

petite pause sous le soleil alsacien.

pique-nique à Riquewihr

Kaysersberg.

petit plat light  » hummm… »

un bon groupe qui s’est bien régalé pendant 4 jours , autant pour les yeux que pour le ventre.

Au petit matin de ce jeudi de l’Ascension, 17 motards s’étaient donné rendez-vous au point de rassemblement rhodanien habituel, avant de s’élancer en direction du nord est pour un WE qui s’annonçait sous un beau soleil en Alsace. Un petit déjeuner ,toutefois léger mais tout de même bienvenu, attendait le groupe à St André de Corcy . Ainsi restaurés, les motards pouvaient reprendre leur périple du jour de 530 km en direction de la Bresse, des routes vallonnées du Jura, puis le long de la vallée du Doubs en direction de Clerval, lieu stratégique de notre pause déjeuner au bord de l’eau.

Un petit arrêt café en terrasse à l’Isle sur Doubs et le groupe reprenait sa route en direction de Belfort avant de faire son entrée dans la belle région d’Alsace,toujours sous le soleil. Obernai ,typique village alsacien, allait nous accueillir pour la visite de bienvenue. Une déviation imprévue nous permettait une visite des vignobles locaux, de cheminer à travers les vignes en direction d’Heiligenstein et de notre hôtel pour une confortable installation après une longue route.

Bien installé, notre groupe allait vivre une soirée gastronomique autour d’une choucroute « maison » très gourmande préparée par le chef cuisinier et arrosée d’un Klevener blanc délicieux. Cette longue journée débutée aux aurores allait laisser place à une nuit réparatrice salutaire pour nos valeureux motards.

Le 2 eme jour allait laisser place à l’émotion et au profond respect lors de la visite du camp de concentration du Struthof à Natzwiller. Construit à flan de colline en 1941 près d’une carrière de granit rose pour y faire travailler et ensuite anéantir les « ennemis politiques incorrigibles du Reich », ce camp aura laissé une trace indélébile dans l’histoire effroyable du système concentrationnaire nazi. L’histoire de ce camp, le seul construit en France, disséquée avec méthode par notre guide , a ému et laissé tout un chacun face à la réflexion sur la condition humaine.

La balade moto qui s’en suivait nous permettait de nous remettre de nos émotions.Le circuit sagement choisi par l’organisateur allait nous permettre d’apprécier les paysages du parc des ballons des Vosges, avec ses routes motardes tant appréciées par les puristes. Un petit tour dans la vallée nous permettait de revenir ensuite en direction du charmant petit village d’Heiligenstein pour l’ultime visite de la journée plus festive et génératrice. En effet pour bien apprécier l’Alsace, une visite de cave était prévue  chez Meckert, près de l’hôtel.Pilotée par la très accueillante Carinne , le groupe allait se laisser séduire par la dégustation d’une palette de blancs très goûteux, du plus sec au plus liquoreux , de quoi revenir très guillerets au Klevener. La soirée  nous permettait de réviser nos recettes alsaciennes et de déguster un excellent baeckoffe à l’ancienne judicieusement accompagné d’un cru local familial. La soirée se terminait avec la bonne humeur.

Au 3 eme jour, était prévue une balade touristique à travers la route des vins, découverte pour certains, re-découverte pour d’autres après 14 années d’absence pour le moto club dans cette région.

Sous le soleil , la traversée des villages allait s’avérer merveilleuse. De Interswiller à Obermorschwihr ,à travers les vignes et les maisons à colombages, en passant par les villages historiques de Ribeauvillé et ses cigognes, Riquewihr et Kaysersberg, le groupe de motards allait profiter des visites et des singularités rencontrées.

Un retour rapide à notre hôtel allait nous permettre de profiter de la soirée très douce à la terrasse du Klevener. De la bière au vin blanc, de la flammekueche aux spätzles , le cuisinier portait ses dernières banderilles pour assouvir l’appétit de la bande au président. La veillée se terminait dans la douceur d’une soirée alsacienne fort animée.

Le dimanche marquait le retour du groupe en direction de la région lyonnaise.Sous le soleil du matin, déjà chaud , le cordon des 10 motos prenait la direction du col de la Schlucht et des paysages verdoyants des Vosges. Gérardmer, puis Remiremont et la Haute Saône avant d’enchaîner de longues lignes droites pratiquement sans circulation. Quelques pauses bienvenues à l’ombre avant la traversée du Jura et un rafraîchissement bien mérité à Louhans. De l’Ain à la Saône et Loire pour rejoindre les abords de Tournus et prendre la direction de Mâcon. Un traversée sans difficultés de la ville , nous permettait de rejoindre l’autoroute en direction  su sud, pour un dernier rassemblement après Villefranche. La séparation du groupe s’effectuait encore sous le soleil, après 4 jours et 1400 km de partage et de découverte , de plaisir à rouler ensemble , de bonne humeur et de convivialité. Un magnifique week-end dans une très belle région, avec un hôtel qui mérite vraiment le détour.

                     vue splendide sur le Mt Blanc.   Un dernier rendez-vous…

le très beau lac de Nantua.   faut bien reprendre son souffle..     nous notre artiste n’est pas roumain…