Circuit découverte en Lozère

Du 29 au 30 juin 2019

Publié par Jean Jacques Rousseau le | Partager sur | | Google+

RDV sur le parking du Géant de Firminy.

on se prépare à prendre la route.

pause à Pradelles.

le petit-déjeuner est toujours un moment bienvenu et convivial.

Quand le ventre est plein, tout va bien.

arrivée pour une petite visite à La Garde – Guérin.

les dames pleines d’entrain.

La Garde-Guérin est un village fortifié, en bordure du Chassezac, faisant partie de la commune de Prévenchères, située dans le département de la Lozère en région Occitanie.

Le village est traversé par le Chemin de Régordane (GR700), axe de communication presque unique reliant le Massif central à la Méditerranée, très fréquenté au Moyen Âge.

boudiou qui fait chaud…

Arrivée au Mt Lozère, très belle région également.

 

 

 

 

 

 

le pique-nique à l’ombre est bien apprécié.

Belles petites routes…

par la corniche des Cévennes.

Arrivée au Mt Aigoual, toujours aussi beau ,

très joli panorama du haut de la tour, surtout lorsqu’il fait beau temps.

petite pause boisson au Mt Aigoual.

notre hôtel dans les gorges de la Jonte.

le rocher au-dessus de l’hôtel, de jour …

et de nuit, tout illuminé.

Après avoir bien roulé sous la chaleur , quoi de mieux qu’un bon bain rafraîchissant.

Une petite balade pour se dégourdir les jambes est également salutaire.

Après l’apéro,

un bon repas, délicieux et copieux…

l’exercice de l’alcootest maison pour voir si …

Bonne surprise , vous soufflez et …pof vous recevez une jet de farine dans la figure…

surprise des candidats,mais fous rires général

le lendemain matin, sur la route arrêt dans un petit village pour acheter le pique-nique.

Nous voila sur le site de Montpellier le Vieux

Le chaos de Montpellier-le-Vieux est un chaos rocheux ruiniforme du causse Noir, bordé au sud par les gorges de la Dourbie.

profil de la reine Victoria.

Un très bon week-end et comme d’habitude un bon groupe qui a apprécier ces deux jours de découvertes et surprises.

 

Samedi, départ à 7 heures de la station du Géant de Firminy. Nous avons avancé le départ d’une heure afin de rouler un peu à la fraîche ( fraîcheur toute relative en cette période caniculaire).

Direction Le Puy en Velay par la N 88, le groupe est composé de 10 motos et 18 motards prêts à en découdre avec les petites routes sinueuses à souhait de Haute-Loire, Lozère et Gard. Arrêt à Pradelles pour un petit-déjeuner copieux et la gentillesse du patron en +. Nous repartons le ventre plein , direction Langogne avec arrêt à Intermarché pour les petits réservoirs car les stations se font rares dans la région. Direction Villefort, avec un arrêt au village médiéval de La Garde Guérin, puis Le Bleymard pour attaquer le Mt Lozère.Nous en profitons pour déjeuner à l’ombre au pied de la station de ski.

Après le café pour certains, la petite sieste réparatrice pour d’autres, il est temps d’enfourcher nos montures sous une chaleur étouffante. Pont de Monvert, Florac , la corniche des Cévennes par des routes dessinées pour la moto. Nous rejoignons Valleraugue par 30 km d’une route étroite , très sinueuse et gravillonneuse, la chaleur atteignant les 37-38°, mais ce sont les joies de la moto.

A Valleraugue nous en profitons un arrêt pipi , boire de l’eau et se rafraîchir à l’ombre. Le moment est venu d’aller taquiner le Mont Aigoual et ses grandes courbes avec un revêtement nickel chrome. Le Mont Aigoual se présente à nous dans toute sa splendeur, une petite visite du site et un rafraîchissement bienvenu, offert par le club. Il est temps de rejoindre notre hôtel dans les gorges de la Jonte , par Meyrueis.

Après la distribution des chambres et une bonne douche, rendez-vous était pris pour certains d’entre nous avec la piscine pour piquer une tête et quelques brasses et surtout se rafraîchir et se détendre.

Après une soirée bien sympathique et une nuit réparatrice, nous reprenons la route pour aller sur le site naturel de Montpellier le Vieux, site naturel classé de 120 hectares, surplombant les gorges de la Dourbie , découvert par Edouard-Alfred Martel, père de la spéléologie en 1884.Le site est aménagé avec plusieurs parcours , ce qui nous a permis de la découvrir.

Nous avons pris la route des gorges du Tarn, pour aller pique-niquer au bord de la rivière, ensuite petite pause à Saint-Enimie, avant de reprendre la route pour le retour sous une forte chaleur. Après Mende , nous avons pris les plateaux de la Margeride , direction St Alban sur Limagnole , Saugues où l’orage menaçait. Après Le Puy en Velay nous nous sommes séparés au col du Pertuis.

Un beau week-end, avec un groupe sympa.

                     vue splendide sur le Mt Blanc.   Un dernier rendez-vous…

le très beau lac de Nantua.   faut bien reprendre son souffle..     nous notre artiste n’est pas roumain…

Comme tous les ans ,après les vacances nous sommes accueillis chez Elisabeth et Jean-Louis pour notre pique-nique annuel. Moment convivial…