2014.06.01 – Entre Drôme et Vercors

Publié par Dominique Weiland le | Partager sur | | Google+

Rendez-vous de bonne heure à la Ricamarie pour cette nouvelle balade. Le ciel est beau mais la température n’est pas encore « montée dans les tours ». C’est un départ par les contrebas du Pilat pour rejoindre le Velay, Montfaucon et direction le Vivarais, dans cette contrée la température n’est vraiment pas élevée mais le groupe roule allégrement. Pause à Lamastre autour de chocolats, cafés et viennoiseries afin  de se remettre en forme. Nous rejoignons St Péray, la route très agréable et sinueuse à souhait, nous permet de découvrir les paysages de la vallée du Rhône, cette fois la chaleur nous accompagne. Eviter valence en groupe n’est pas chose facile mais tout le monde suit bien, nous nous retrouvons bien vite face aux contreforts du Vercors. La montée du Col du Tourniol est bien sympa; le revêtement n’est pas toujours très bon mais de belles épingles s’offrent à nous. Nous faisons une petite pause avant le sommet puis c’est direction le Diois par Leoncel et la Vacherie. La descente, en passant par le Col de Bacchus, est un pur régal, c’est vraiment une très belle région. Nous rejoignons Die où la pause pique-nique est prévue; beaucoup de monde et notamment de motards, week-end de l’Ascension oblige. Petit café avant d’aller faire le plein de carburant et ensuite nous nous lançons à l’ascension du Col du Rousset, temps magnifique donc vue magnifique. Tout le monde enchaîne allégrement les lacets jusqu’au sommet où nous nous arrêtons pour admirer le paysage qui s’offre à nous. En passant par les plateaux du Vercors, nous rejoignons Vassieux, lieu historique de la seconde guerre, pour ensuite rejoindre le cadre magnifique de Combe-Laval; la route enclavée dans les rochers est magnifique. La reculée est longue de plus de quatre kilomètres, elle est dominée de plus de quatre cent mètres à un kilomètre à l’Est par la montagne de l’Arp et de plus de cent mètres à l’Ouest par les sommets de la montagne de l’Echarasson. Au fond de la vallée serpente le ruisseau du Cholet qui prend sa source dans le fond de la reculée. Nous quittons le Vercors pour redescendre dans le Royans; la route est toute aussi agréable et nous amène à St Jean où nous faisons une petite  pause et en profitons pour nous rafraîchir. Direction Saint-Marcellin, puis par les belles routes de la Haute-Vallée de la Galaure, nous traversons Roybon et direction la Drôme des collines, Hauterives, le Pays de Bièvre, Beaurepaire pour nous séparer avec nos amis Lyonnais à Lapeyrouse-Mornay. C’est par Serrières que nous rentrons en passant par les Monts du Pilat. Un dernier arrêt à l’entrée de Saint-Etienne pour un au revoir. Une bien belle journée et tout le monde est ravi de cette promenade.

le petit-déjeuner est toujours un moment bienvenu et convivial. La Garde-Guérin est un village fortifié, en bordure du Chassezac, faisant…

la mer de rochers. Départ matinal ce dimanche de début d’été, par une température agréable. 8 motos et 15 valeureux…